La famille Mezzacapo.

 

Introduction.

 

 

Fred Gouin a enregistré un seul titre avec les célèbres mandolinistes. Il s'agit d'une chanson pour le Carnaval de Nice de 1929.

 

 

Mais qui était cette famille de musiciens ?

*

*     *

Eduardo Mezzacapo serait né à Naples en 1832. Très attiré par la musique, comme la plupart des italiens, il joue de la mandoline et devient rapidement un virtuose.

A 20 ans pour des raisons que nous ne connaissons pas il part avec sa famille pour la France. Il est rapidemment reconnu par les musiciens français comme un virtuose et un compositeur à part entière.

 

Il se produit avec sa famille comme sur la photographie ci-dessus et obtiennent de beaux succès. On peut noter leur passage à l'Opéra Garnier où ils exécutèrent en quatuor des pages d'Othello de Verdi (voir ci-dessous, deux photos extraites d'un programme de l'Opéra de 1904).

Eduardo Mezzacapo dirigea également des orchestres, dont celui du Casino de Cannes, au salon du Grand-Duc de Mecklembourg où il remporta d'immenses succès. On peut lire dans l'Annuaire des Artistes de 1899 ; "Ce célèbre virtuose qui, accompagné de sa famille, a récolté, dans le monde entier, des bravos pour la parfaite exécution de son quatuor artistique composé de mandolines, mandole et guitare ; il est, de plus, un compositeur dont l'éloge de nos plus grands maîtres est le plus sûr garant de la façon dont M. Mezzacapo a su, par ses compositions, faire rendre à la mandoline son caractère tout spécial, c'est-à-dire sa grâce, son charme qui font que cet instrument a pris une large place dans tous les salons et voir même dans les orchestres".

Il donna quelques cours chez lui 29 avenue de Wagram à Paris, mais devant l'ampleur de la demande, il fonde l'Ecole de mandoline française et y donne aussi des cours de guitare. A la fin du 17ème siècle, la mandoline, ce petit instrument facile à manier pour s'accompagner facilement avait pris une popularité telle que tout le monde voulut en jouer.

 

Eduardo resta en France pour y enseigner la mandoline jusqu'à la fin de sa vie en 1898.

 

On peut trouver des enregistrements des Mezzacapo, sans doute de ses enfants, mais aucun prénom ne figure sur l'étiquette et il est donc difficile d'identifier les personnes.

 

*

*     *

 

Oeuvres orchestrales et instrumentales enregistrées des Mezzacapo :

Chant du gondolier (barcarolle) - Orchestre Pathé - Pathé <6527> (1907)

L'esprit viennois (marche) - Orchestre Pathé - Pathé <8276> (1910)

Napoli (tarentelle) - Orchestre Pathé - Pathé <6526> (1907)

O Naples, ma jolie - Bernard Dessau (violon) - Odéon 37837 (1907) 

Paris-Marche - Orchestre Pathé - Pathé <8318> (1910)

Strauss-marche - Orchestre Pathé - Pathé <6561> (1907)

Sympathie (valse) - Garde Républicaine - Odéon 33079 (1903) 

Sympathie (valse) - Garde Républicaine - Edison 17.461 (1905)

Sympathie (valse) - Orchestre Pathé - Pathé <7221> (1907)

 

Oeuvres chantées.

Amour tient à peu de chose (L') - Mary Boyer - Disque Odéon 33601 (1904)

Sympathie - Mme Bontoux - Disque Odéon 6156 (1904) et Disque Zonophone X-2047

Enregistrements des Mezzacapo (aucun détail sur l'étiquette) :

Ah ! Ah ! - Chanson officielle du Carnaval de Nice 1929 (disque Odéon 165.476)

 

Plusieurs titres furent gravés sur disques Idéal entre 1905-1910 mais je n'en connais pas le détail. Nous possédons le disque ci-dessus :

121 Paris-Marche (Mezzacapo) duo de mandolines par M. et Mme Mezzacapo

*

*     *

Ecoutez Fred Gouin et les Célèbres Mezzacapo en cliquant sur télécharger :

Ah ! Ah ! - Chanson officielle du Carnaval de Nice 1929
Odéon 165.476
Archives Sonores de Phonofolies.mp3
Fichier Audio MP3 [2.4 MB]
Télécharger